Comment négocier son prêt immobilier ?

Avant d’obtenir un prêt hypothécaire, il y a plusieurs étapes à suivre.

Une des étapes de base pour acheter une maison est de négocier avec votre banquier pour obtenir le prêt qui vous intéresse le plus.

Ce n’est pas seulement une question de taux d’intérêt plus bas, mais aussi une question des avantages des frais liés aux prêts hypothécaires pour obtenir des prêts. Les prêteurs ne sont pas tous les mêmes, et ils ne proposent pas les mêmes conditions. Vous devez donc savoir quels sont vos besoins et vos objectifs avant de commencer à négocier.

Cela signifie que vous devez surveiller les taux d’intérêt moyens avant de demander un prêt immobilier, car ils constituent la principale négociation en matière de crédit immobilier.

Cependant, les taux d’intérêt évolueront également en fonction de l’environnement économique.

C’est une dimension qu’il ne faut pas négliger : au moment de la demande de prêt, le taux d’intérêt moyen peut être d’environ 3 % ou 1,5 %, ce qui n’est pas approprié.

Bien que la différence soit importante selon les informations personnelles, il est recommandé que vous ayez d’abord bien compris le taux d’intérêt contextuel du prêt pour négocier votre prêt immobilier.

Vous devez également savoir qu’en effectuant vos recherches, vous ne devez pas uniquement vous fier aux tarifs affichés (qui sont souvent alléchants), mais prendre en compte des tarifs qui incluent tous les frais.

Le TAEG est le taux d’intérêt annuel effectif global.

Cet APR vous permettra d’avoir une base solide qui vous permettra de faire de meilleures comparaisons et négociations.Les éléments suivants sont les plus couramment utilisés par les emprunteurs pour mettre en avant leurs demandes et gagner la faveur des banquiers.

A LIRE  Nettoyage Toiture au Pays de Gex : nos conseils !

Injecter un apport personnel élevé : peu de banques acceptent des hypothèques qui ne nécessitent pas d’apports personnels : au moins 10% du total, pour couvrir les frais de notarisation et de garantie.

Si vous gagnez 1500 euros par mois, ou 10 000 euros par mois, vous ne pouvez pas avoir la même perception de ce que signifie « reste à vivre ».

Même si vous payez 33% de votre salaire (3 333 euros) en loyer, vous avez encore 6 666 euros pour vos frais de subsistance, ce qui est plus confortable que de ne disposer que de 1 000 euros quand vous ne payez que 500 euros de loyer.

Ainsi, vous êtes maintenant au courant de tout ce qui concerne ce sujet. En effet, vous devez présenter un dossier solide et convaincant pour faire valoir votre capacité d’emprunt et vous assurer que le financement de votre projet est réalisable.

Cette capacité d’emprunt est l’un des fondements d’un projet immobilier, car elle va déterminer si l’effort financier est supportable ou non.

Selon le résultat, vous pouvez continuer ou arrêter votre projet. Si vous avez un prêt immobilier, la banque peut consentir un taux d’endettement de 40 %. Cela signifie que 40 % de vos revenus après impôts servent à rembourser les crédits en cours. Le montant de la mensualité que vous pouvez débourser pour un nouveau prêt est donc fonction du montant de vos revenus et du montant des mensualités que vous avez déjà à payer pour vos prêts en cours.

La première chose à faire est donc de lister vos différents prêts en cours pour les inclure dans le taux total.

A LIRE  Quelles solutions pour réduire sa consommation d'électricité ?

Mais attention, ce taux n’est qu’un des éléments à prendre en compte pour calculer votre capacité d’emprunt.

L’impôt sur le revenu peut être un fardeau selon le montant que vous gagnez chaque mois.

Il faut aussi tenir compte du reste à vivre, c’est-à-dire les dépenses habituelles d’un ménage.

Il doit y avoir suffisamment d’argent pour payer les dépenses courantes (eau, électricité, nourriture, assurance, essence, téléphonie, etc.).

Pour vous aider à déterminer le montant que vous pouvez emprunter, utilisez un simulateur de prêt disponible sur un site de comparaison de prêt fiable et indépendant.

Le montant que vous pourrez emprunter est affiché pour plusieurs durées de remboursement.

Vous pouvez d’abord repousser votre projet quelques temps pour mettre plus d’argent de côté et ainsi augmenter votre apport personnel.

En fait, votre ratio d’endettement sera plus faible.

Il existe aussi des taux bonifiés qui permettent aux futurs propriétaires d’obtenir un prêt Action Logement pour un prêt à taux zéro.

Publications similaires